MAJ : 10/12/2018
Vendredi 14 Décembre 2018
 

Politique de la ville

Quartier Lalizel,
quartier prioritaire de la politique de la ville.

La loi N° 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et de la cohésion sociale a initié une refondation profonde de la politique de la ville en redéfinissant les critères des quartiers prioritaires.

Le quartier Lalizel de la ville de Barentin est ainsi entré dans la réforme de la géographie prioritaire de la politique de la ville visant la requalification du quartier retenu prioritaire.

Le quartier prioritaire « Lalizel », situé au nord de Barentin, regroupe 1 050 habitants et s’étend sur 8 hectares.

Les objectifs stratégiques (OS) et les objectifs opérationnels (OP) du Contrat de Ville signé le 15 septembre 2015, servent de cadre de référence pour la sélection et le financement des opérations proposées par les différents acteurs lors des appels à projets.

Des actions de Cohésion Sociale

Tout au long de l’année, dans le cadre du Contrat de Ville, le CCAS mène avec le Conseil citoyens du quartier Lalizel, les bailleurs sociaux, Logiseine & Logéal, le Pôle Animation Jeunesse et les associations locales, des actions contribuant au lien social et « au bien vivre ensemble » : fêtes de quartier, concours Halloween, création de carrés potagers, ateliers aide aux devoirs pour les collégiens, chantiers jeunes…

Création de carrés potagers avec les habitants au cœur du quartier « Catillon 2 et 3 »de Lalizel

Conseil citoyens

Associer les habitants, les conseils citoyens

La loi du 21 février 2014 permet d’associer les habitants à l’élaboration et au suivi du Contrat de Ville.

Un conseil citoyens composés d’un collège de 12 habitants volontaires du quartier, et d’un collège d’associations et d’acteurs locaux, la Croix Rouge Française, les Roses de l’Atlas, l’OMS (Office municipal des sports), le Futsall, les jardins ouvriers, Boxing club, la Boule Barentinoise, les Femmes Debouts ainsi que les bailleurs sociaux, Logiseine et Logeal, a été créé afin d’exprimer les besoins, favoriser la prise de parole, soutenir des projets et des initiatives contribuant à l’amélioration de la vie dans le quartier.