La semaine bleue

  1. Vous êtes ici : Accueil
  2. /
  3. La semaine bleue

La Semaine Bleue – du 2 au 10 octobre 2023

Valoriser la place des aînés et les liens intergénérationnels.
Semaine nationale des retraités et des personnes âgées, la Semaine Bleue a pour vocation de valoriser la place des aînés dans notre société et l’importance des liens entre les générations. Chaque année, la ville de Barentin, au travers de son CCAS, organise une semaine d’actions à destinations des plus de 60 ans.

Lundi 2 octobre – 14h-17h, Thé Dansant
Salle Léo Lagrange – Rue Madeleine Vernet
Mardi 3 octobre – 10h-12h, Yoga du rire
RA Jean Richepin – Rue Jules Ferry
Mardi 3 octobre – 14h-17h, Loto (Jetons non fournis)
Salle Léo Lagrange – Rue Madeleine Vernet
Mercredi 4 octobre – 10h-12h, Tournoi de bowling sur wii
Accueil de loisirs Les Ormeaux – Rue Ambroise Paré
Mercredi 4 octobre – 14h30, Karaoké
RA Jean Richepin – Rue Jules ferry
Jeudi 5 octobre – 14h-17h, Concours du meilleur pâtissier
Maison citoyenne – Rue Émile Zola
Vendredi 6 octobre – 10h-12h, Jeux de société
Médiathèque – Rue François Mitterrand
Vendredi 6 octobre – 14h-17h, Randonnée sur la voie verte
RDV Place du Commandant Émile Duboc
Dimanche 8 octobre – 14h30, Défilé de mode
EHAPD Saint-Martin – Rue Pierre et Marie Curie
Lundi 9 octobre – 14h-17h, Pétanque
Boulodrome – Rue Antoine Bourdel
Mardi 10 octobre – 14h30, Spectacle théâtral
Théâtre Montdory – Rue du Général Giraud

Programme de la semaine bleue

Histoire et origine de cet évènement

À la sortie de la Seconde Guerre Mondiale, le ministère de la Santé Publique et de la Population crée « La journée des Vieillards ». La mission du Comité National d’Entente formé d’institutions de bienfaisance et de groupements représentant les intérêts des personnes âgées est d’organiser une quête nationale, relayée par les comités départementaux.
Cette journée a pour but d’aider les personnes âgées les plus pauvres. En effet, les pensions de retraites sont soit maigres, soit inexistantes et l’argent gagné pendant les années de travail ne suffit pas à épargner pour ses vieux jours. Parallèlement, plusieurs actions se développent, mettant l’accent sur la convivialité : goûters, sorties, repas dansants, envois de cartes postales ou de fleurs, visites à domicile ou dans les établissements.
Avec l’évolution du régime des retraites, la quête finance des actions collectives. En 1988, une subvention des affaires sociales remplace la collecte. « La journée des Vieillards » change plusieurs fois de nom et devient en 1977 la « Semaine Bleue », avec pour slogan : « 365 jours pour agir, 7 jours pour le dire ». Voilà maintenant près de 10 ans que le CCAS de la ville de Barentin met en avant ses aînés à travers cette semaine d’animations gratuites.

Aller au contenu principal